Vivre la Ville - Prévoir l’informatique du futur

L’informatique est devenue la colonne vertébrale des collectivités publiques. Le Centre électronique de gestion (CEG), comme fournisseur de prestations pour l’ensemble (ou presque) des communes du canton constitue un outil de poids dans notre indépendance numérique. Philosophiquement, il est gênant de perdre un service qui fonctionne bien et qui en plus participe favorablement à nos finances pas toujours exemplaires. 

On comprend cependant que de nombreux défis – des investissements lourds à prévoir et des incertitudes fortes liées à certains bénéficiaires de prestations – mènent le Conseil communal à s’interroger sur l’opportunité de conserver l’indépendance de cet outil ou de le mutualiser avec le service cantonal de l’informatique (SIEN). 

Lire la suite : Vivre la Ville - Prévoir l’informatique du futur

Tilo Frey / Agassiz

Deux interpellations, différentes et dissociées, de deux groupes au Conseil général, une réponse commune du Conseil communal, qui lie artificiellement et inexorablement le destin de Tilo Frey à celui de Louis Agassiz. Une troisième interpellation d’un autre groupe qui vient se greffer.

Je prends la parole au nom de la partie – minoritaire - du Groupe PLR qui, au final, est satisfaite de la décision du Conseil communal suite aux interpellations PLR et PopVertSol. 

Avant de vous dire pourquoi, nous souhaitons amener une clarification sur le but de notre interpellation.

Lire la suite : Tilo Frey / Agassiz

Espace Tilo Frey vs Agassiz

Le conseil communal a été exceptionnel dans sa faculté de créer une polémique là où elle n’existait pas en publiant notamment un communiqué de presse le 7 septembre 2018 faisant suite à sa réponse du 28 août 2018 suite à deux interpellations.

Pourquoi ?

Force est de constater que la réponse du 28 août 2018 ne répond ni à l’interpellation 18-609 ni à l’interpellation 18-613.

Lire la suite : Espace Tilo Frey vs Agassiz

Caves de la Ville : en marche vers le bio ou la biodynamie !

Le groupe PLR se réjouit de la réponse du Conseil communal à sa motion intitulée "Caves de la Ville : en marche vers le bio ou la biodynamie !".

Il fallait selon le groupe PLR que la Ville de Neuchâtel montre l’exemple en la matière et passe à un mode de culture des vignes plus respectueux de l’environnement. Il fallait selon nous se tourner vers la culture biologique ou biodynamique et renoncer aux désherbants chimiques, insecticides, et autres produits chimiques pouvant se révéler nocifs pour l'équilibre des sols et de l'environnement.

Lire la suite : Caves de la Ville : en marche vers le bio ou la biodynamie !