Discours pour le changement de présidence

Cher Dimitri, pardon… cher président !

La première fois que j’ai siégé au conseil général j’ai été impressionné de voir, flottant dans les airs, à une hauteur vertigineuse, le président de l’époque, Fabio Bongiovanni, dirigeant avec habileté les délibérations, maîtrisant ses sujets et le règlement communal.

Puis est venu Jonathan Gretillat, toujours classe dans son complet parfaitement sur mesure, calme et très à l’aise en toute circonstance, l’œil vif et intelligent balayant la salle à la recherche des orateurs mais en les exhortant toujours, à juste titre : « merci d’être concis ! »



Je me suis dit : nom d’une pipe ! C’est qui cette race de super héros ! ça doit être la jeunesse ! Ils doivent avoir un legging moulant, ils peuvent encore le mettre eux…, sous leur complet avec brodé sur le torse SP, super presidente, qu’ils sortent pour sauver en sus de la veuve et l’orphelin les pauvres conseillers généraux que nous sommes…

Maintenant c’est ton tour, cher président ! Et tout le groupe PLR est convaincu que tu vas briller dans cette fonction ! Ce d’autant plus que ton costume de super héros doit provenir du commerce équitable, en fibre écologique… et qu’il doit avoir des pouvoirs insoupçonnés !!

Nous avons la chance dans cet hémicycle de pouvoir compter sur une compréhension mutuelle et un respect réciproque. Cela crée une belle dynamique ! Certes, nous ne sommes pas toujours d’accord mais cela est une richesse si on sait écouter. Le président doit donner cet exemple. Il doit nous conduire dans une voie de sagesse pour le bien collectif, pour le bien de cette Ville que, j’en suis certain, tous ici aiment.

Tu seras notre guide, mon cher, et le PLR te suivra, ô mon président tant que tu permettras et favoriseras le débat constructif, l’échange d’idée et l’intelligence non partisane.

Dans ce sens tu as une lourde responsabilité mais tu peux compter sur nous, car on veut tous ici la même chose : le bonheur de la population neuchâteloise.

Le PLR ainsi te souhaite bonne chance dans ces fonctions et te remercie d’ores et déjà du travail que tu vas accomplir. Il saisit cette occasion pour remercier mille fois le Super Presidente Gretillat (SPG) pour l’extraordinaire année de présidence qu’il vient d’exercer.

Cette race de super héros n’est pas encore éteinte !

Vive nos présidents et vive la Ville de Neuchâtel !!! Merci !
Julien Spacio