Tilo Frey: pour que ce symbole de la présence des femmes dans la vie publique s’ancre dans la durée

Il y a dix ans, le 27 juin 2008, décédait Tilo Frey. Cette femme, née au Cameroun d’un père suisse et d’une mère peule est arrivée dans le canton de Neuchâtel à l’âge de 5 ans. Elle fut la première femme Neuchâteloise et la première métisse à siéger au Conseil national (1971-1975), juste après que les femmes aient obtenu le droit de vote et d’éligibilité au niveau fédéral. Elle appartenait au parti radical. Cette pionnière fut également active politiquement au niveau de notre Ville et de notre Canton (de 1964 à 1974, elle siégea au Conseil général de la Ville de Neuchâtel et accéda à la présidence de celui-ci le 6 juillet 1970/ elle fut candidate non élue au Conseil communal de la Ville de Neuchâtel/ de 1969 à 1973, elle siégea au Grand Conseil neuchâtelois).  

Lire la suite : Tilo Frey: pour que ce symbole de la présence des femmes dans la vie publique s’ancre dans la durée

Dernière semaine d’école : quand en finira-t-on avec le casse-tête et le stress des parents ?

Dernière semaine d’école : 

 

Les années se suivent et se ressemblent. L’organisation de la dernière semaine d’école occupe les conversations des parents et crée un agacement certain. 

Certains efforts ont été faits, nous les saluons, certains enseignant.e.s assurant d’ailleurs (presque) un horaire normal, mais il reste des disparités inexpliquées et inacceptables.

Lire la suite : Dernière semaine d’école : quand en finira-t-on avec le casse-tête et le stress des parents ?

Interpellation - " Villa Lardy : quels coûts, quelle utilité, mais surtout quel futur ?"

La Ville de Neuchâtel est devenue propriétaire de la Villa Lardy et de son domaine (env.  16'000 m2 au total, à l’est de la colline Mail) par legs de feu Mme Thérèse-Marguerite Lardy, il y a de cela plus de 40 ans. La Ville est toutefois liée par des conditions (ou charges) posées par la défunte, à savoir d’utiliser la villa et son jardin pour les réceptions des autorités et de maintenir la partie arborisée en l’état. Ce legs a été accepté par le Conseil général lors de sa séance du 2 juin 1975, malgré des réticences formulées sur les coûts engendrés pour la Ville par les conditions posées. Si la Ville avait à l’époque refusé ce legs, la villa et son domaine seraient à notre connaissance revenus à différentes œuvres de bienfaisance de la région, héritières de Mme Lardy. 

Lire la suite : Interpellation - " Villa Lardy : quels coûts, quelle utilité, mais surtout quel futur ?"

Vivre la Ville - Agglomération neuchâteloise : on avance

Lors de sa dernière séance, le conseil général a adopté une demande de crédit d’avant-projets destinée au développement urbain de la ville. Cette demande s’inscrit dans le cadre du plan d’aménagement cantonal visant à développer une véritable agglomération neuchâteloise.

Lire la suite : Vivre la Ville - Agglomération neuchâteloise : on avance