Bibliothèque cantonale : des discussions qui fâchent !

Création : jeudi 16 décembre 2010
Interpellation du groupe PLR par M. Fabio Bongiovanni et consorts intitulée
« Bibliothèque cantonale : des discussions qui fâchent ! »

Le groupe PLR a appris que les villes de La Chaux-de-Fonds, Le Locle et Neuchâtel de concert avec l'Etat et l'Université de Neuchâtel ont entamé des discussions afin d'étudier la possibilité de mise en place d'une bibliothèque multi sites d'importance cantonale.
Ces partenaires ont mandaté un groupe de travail composé d'experts en la matière afin d'étudier les contours d'une telle solution, ses avantages et inconvénients.

Cette étude a fait l'objet d'un rapport qui a été remis aux partenaires.
Or, depuis quelques semaines, les esprits commencent à s'échauffer, les discussions sont au point mort et les partenaires semblent en vouloir à la Ville de Neuchâtel car celle-ci semble tenir des discours contradictoires et peu clairs remettant en cause l'ensemble de la discussion mise en place.
Par ailleurs, on apprend dans un article du quotidien l'Express paru le 13 décembre 2010 que la ville de La Chaux-de-Fonds estime les discussions dans une impasse « suite à la position prise par la conseillère communale de Neuchâtel en charge du dossier. »

Dès lors, le groupe PLR attend des réponses aux questions suivantes :
- À l'initiative de qui cette discussion a-t-elle été initiée ?
- Quels sont ses objectifs ?
- Quel est l'état actuel de la discussion ?
- Quelle est la position de la ville de Neuchâtel dans ce dossier ?
- Le blocage a-t-il des conséquences dommageables pour les relations entre les partenaires initiaux à la discussion ?
- La situation actuelle pourrait-t-elle avoir des conséquences néfastes sur la participation du Canton au déficit de la Bibliothèque Publique et Universitaire (BPUN) ?
- Quelle suite le Conseil communal envisage-t-il de donner à ce dossier ?

Neuchâtel le 16 décembre 2010.