Interpellation "Pourquoi pas un giratoire et un Littorail souterrains au centre-ville?"

Création : mercredi 29 octobre 2014

L'avenir de la place Numa-Droz et de la circulation à cet endroit inquiète et constitue un pro-blème auquel notre Ville aura à s'atteler rapidement, faute de quoi la situation risque de de-venir insupportable au centre-ville. Le projet du Conseil communal de 2012 n'ayant pas passé la rampe des votations, il convient de remettre l'ouvrage sur le métier, en tenant compte évi-demment des développements de futurs projets alentour.

A ce sujet, il est à présent connu que le Conseil communal envisage, au niveau de la place Alexis-Marie-Piaget, la construction d'un parking en sous-sol et l'implantation d'un grand magasin en surface.

Une telle réalisation aurait forcément un impact important sur le nombre de véhicules traver-sant la ville : la fluidité du trafic en pâtirait lourdement, et les objectifs louables de 2012 d'ap-porter un élan de modernité et de fraîcheur à la Ville en améliorant la convivialité de la zone et l'accessibilité au lac pour les piétons peut-être envolés à jamais.

Or, l'idée d'un autre projet des plus intéressants semble gentiment faire son chemin à proxi-mité, malgré les difficultés qu'il rencontrera forcément vu la topographie des lieux. En effet, à en croire les propos du Conseiller d'Etat en charge des Transports relatés le 24.09.2014 par le quotidien de la place, un projet de prolongement de la ligne du Littorail vers l'est, soit du centre-ville de Neuchâtel jusqu'à l'Université (voire plus loin) devrait être soumis à Berne, afin d'assurer l'interface avec la gare de Neuchâtel, via le Fun'ambule.

Vu l'importance de l'enjeu et la coexistence de différents projets d'importance (parking sou-terrain, prolongement Littorail, etc.) et objectifs (fluidité du trafic, accessibilité au lac, sécurité etc.) à cet endroit, il est primordial de ne pas se tromper dans les choix à effectuer et de s'assurer que les projets et objectifs poursuivis soient intercompatibles et ne s'excluent pas l'un l'autre.

Vu la complexité de l'équation, il semble en outre légitime de se demander si le seul moyen de la résoudre ne serait pas de construire un giratoire souterrain sous l'actuel carrefour Numa-Droz/Poste, avec par exemple des sorties à la hauteur de la banque cantonale à louest, du collège de la Promenade à l'est et de l'Hôtel communal au nord. Les problèmes de circulation seraient ainsi réglés, le lac véritablement rendu à la ville et à ses habitants, et le centre-ville amélioré sans comparaison possible.

Le groupe PLR s'inquiète de la situation et interpelle le Conseil communal pour lui demander des explications et des informations. Il lui serait en particulier gré de bien vouloir répondre aux interrogations suivantes :

1) Une étude de circulation a-t-elle été menée sur les effets de l'implantation d'un grand magasin et d'un parking en sous-sol à la place Alexis-Marie-Piaget? Si oui, quels en sont les résultats?

2) La Ville de Neuchâtel a-t-elle été consultée par le Conseil d'Etat concernant son in- tention de déposer un projet de prolongement du Littorail vers l'est? Les commissions concernées de la ville ont-elles été consultées? Ce projet, dont on ne parle pas dans le programme politique 2014-17, s’intègre-t-il dans la coordination des différents pro- jets urbanistiques en cours?

3) Une étude de faisabilité et de circulation a-t-elle été menée concernant le prolonge- ment du Littorail vers l'est, notamment s'il devait passer par la rue de la Place d'ar- mes? Si oui, quels en sont les résultats?

4) Une étude de faisabilité a-t-elle été menée concernant la contruction d'un giratoire souterrain sous l'actuel carrefour Numa-Droz/Poste (à l'intersection des rues du 1er-mars, de la Place-d'armes et de l'Hôtel-de-ville), ou de tout autre moyen de faire passer la circulation en souterrain? Si oui, quels en sont les résultats et le prix esti- mé?

5) Si aucune étude n'a été menée dans ce sens, le Conseil communal estime-t-il un tel projet réalisable et à quel prix approximativement? Y rajouter une prolongation sou- terraine du Littorail serait-il envisageable? Le Conseil communal envisage-t-il de pro- céder à une étude de faisabilité et d'estimation des coûts d'un tel projet?

6) L'implantation d'un grand magasin et d'un parking en sous-sol à la place Alexis- Ma rie-Piaget est-elle compatible avec un prolongement du Littorail en surface, en sou- terrain, et avec la construction de l'entrée du tunnel d'un giratoire souterrain?


Neuchâtel, le 25 septembre 2014

Pour le groupe PLR au Conseil général

Alexandre Brodard