Postulat PLR : Amélioration du processus d'inscription en structure parascolaire : informer les parents plus tôt.

Création : mardi 10 novembre 2015

« Le Conseil communal est prié d’étudier les voies et moyens d'améliorer le processus d'inscription en structure parascolaire afin que les parents soient informés sur la prise en charge ou non de leurs enfants le plus tôt possible, au plus tard trois mois avant le début de l'année scolaire, et que les enfants puissent être pris en charge dès le premier jour de scolarité. »

Développement écrit :
Joindre vie professionnelle et vie familiale relève encore trop souvent du parcours du combattant pour les parents avec enfants en âge de scolarité. L'un des problèmes auxquels beaucoup sont confrontés est évidemment de trouver une place en structure parascolaire pour y confier leurs enfants avant le début des cours, pendant la pause de midi et après la fin des cours. Leur organisation dépendra donc en grande partie du fait d'avoir ou non trouvé une place dans les structures de la ville. Dans ce cadre, le fait de savoir au plus vite s'il y aura une place ou non pour leur progéniture et de savoir dans quelle mesure leurs besoins pourront être couverts, est particulièrement important, sachant que dans la négative ils auront à trouver par leurs propres moyens une solution alternative de garde, souvent difficile à mettre en place.
Le processus actuel d'inscription en ville de Neuchâtel ne paraît malheureusement pas encore à la hauteur de ce que l'on serait en droit d'attendre d'une organisation professionnelle au service de la population. En effet, alors que le formulaire d'inscription est envoyé en début d'année, la réponse n'est donnée aux parents que peu avant le début des vacances scolaires, ce qui ne leur laisse que quelques courtes semaines pour trouver une autre solution de garde, qui plus est en période de vacances. Anticiper les inscriptions, le traitement des demandes et surtout les réponses aux parents de quelques semaines doit être possible, même si cela nécessite une coordination avec l'école, le lieu de la structure parascolaire dépendant de l'endroit où sera scolarisé l'enfant. De plus, il serait utile d'ouvrir les structures dès le premier jour d'école en anticipant le jour de visite des parents (qui a actuellement lieu justement le jour de la rentrée), afin de leur éviter de devoir prendre congé ce jour-là. D'autres villes (notamment Bienne) parviennent à le faire. Neuchâtel doit y parvenir également.

Neuchâtel, le 9 novembre 2015
Pour le groupe PLR

Alexandre Brodard