Planification 2010-13 (09-020)

Création : lundi 18 janvier 2010

Le groupe PLR a pris connaissance du programme politique du Conseil communal pour les années 2010 à 2013 et a apporté toute son attention à ce rapport. Nous nous plaisons à rappeler c'était suite à une demande émanant des rangs du parti radical à l'époque que le CC nous présente aujourd'hui pour la 2ième fois ses intentions pour les 4 années à venir.

Nous saluons le fait que le CC fasse des réflexions à moyen terme pour définir dans quelle direction il souhaite diriger le paquebot.

Il n'est pas dans l'objectif du groupe PLR de commenter tous les points proposés dans le rapport présent mais plutôt les grandes lignes.

Bien que nous soutenions une partie des actions dans les domaines de la cohésion sociale, de l'environnement comme dans le domaine de la culture et du sport, le programme politique 2010-2013 ne nous satisfait qu'à moitié car il n'est pas adapté à la situation financière de la Ville.

L'ordre dans lequel les grands axes sont présentés dans ce rapport - en commençant avec la cohésion sociale et en terminant avec les finances - montre quelle importance la Ville accorde aux finances. Le Groupe PLR n'est de loin pas satisfaits de voir à quel point le CC néglige le fait que la Ville ne dispose pas des moyens financiers pour atteindre les objectifs dans ce rapport.

Nous sommes d'avis que ce rapport présente un plaidoyer à la dépense. Il présente trop d'objectifs à atteindre, notre groupe préférerait que le CC cible mieux les priorités, en établissant des objectifs prioritaires à atteindre absolument.

Il faut avoir l'honnêteté de le dire : Le programme 2010-2013 n'est pas adapté à la situation financière de la Ville. Nous savons tous que les moyens financiers pour atteindre les objectifs dans ce rapport ne sont tout simplement pas à disposition et ce rapport ne dit pas d'où il viendront.

Finances
Le CC dit dans la conclusion qu'il souhaite ce programme politique ambitieux et raisonnable. Or, en ce qui concerne les finances, le Groupe PLR estime que le programme n'est ni ambitieux ni raisonnable.

1. Accumuler une fortune nette de 15mm n'est pas ambitieux pour une Ville de la taille de Neuchâtel. Le service des communes conseille une FN correspondant à une année de rentrées fiscales, soit 120 millions de francs.
La question est alors: Pourquoi cette modestie de rassembler seulement 15 millions pour notre fortune nette ?

2. Le CC se donne comme but de maintenir la dette actuelle ce qui n'est ni ambitieux ni raisonnable car, Mesdmes et Messieurs, il faut un jour commencer à rembourser la dette qui est bien trop élevée. Le fait d'avoir beaucoup de dettes à évidemment son influence sur le taux d'intérêt car les banques commencent à regarder de près la qualité de leurs débiteurs ! Une hausse d'intérêt plomberait encore d'avantage la marge de manœuvre de la Ville !

3. Et finalement l'autofinancement des investissements de 70% que le CG s'est fixé comme but il y a seulement un bon mois n'est pas respecté! Le CC nous propose une planification qui, sur quatre ans, présente globalement un degré d'autofinancement inférieur à 70 %. Ceci n'est ni ambitieux ni raisonnable !

On ne peut pas tenir un discours d'économie lorsque les séances du Conseil général sont consacrées au budget et aux comptes pour ensuite refuser de traduire cette volonté dans les faits.


Entretien
Le CC avoue qu'il ne puisse pas faire face à l'entretien du patrimoine. Nous apprécions cette franchise car nous le savons tous à travers des rapports concernant la vente d'immeubles ou d'autres biens qui sont systématiquement insuffisamment entretenus !

Le PLR approuve des ventes d'immeubles prévues à l'hauteur de 8 millions
de francs et encourage le CC de mener une réflexion concernant un désinvestissement plus massif encore.

Question : Le Groupe PLR s'interroge sur l'opportunité d'investir au total 11 millions de francs dans rénovation complète du Collège du Crêt-du-Chêne. Est-ce que à ce prix il ne sera pas moins cher de détruire ce collège et de le reconstruire ?

Culture:
En ce qui concerne la culture, le Groupe PLR attend toujours le rapport sur la culture qui nous a été promis dans le programme politique 2006-2009 et qui annonçait la fin du saupoudrage. Pourtant saupoudrage il y aura toujours, la multitude d'actions dans le chapitre « politique culturelle et sportive » à la page 13 du présent rapport en témoigne. Le PLR aurait souhaité que le CC fixe quelques objectifs bien précis !

Une seule question par rapport à la culture : Le CC veut soutenir la culture jeune, favoriser la culture postmoderne et consacrer une part importante des moyens aux expressions d'avant-garde. Ceci ne correspond du tout à la réalité actuelle car les plus importantes subventions vont dans les 3 grands musées, le théâtre du Passage ou la BPU. Est-ce que à partir de maintenant le CC veut larguer la culture classique ?

Agglomération :
Il nous paraît réjouissant que le Conseil communal, dans ses grandes options, insiste sur la politique d'agglomération. Le Groupe PLR soutient vivement les élans de fusion de communes !


En résumé, nous remercions le Conseil communal pour le soin qu'il a mis à ce rapport.

Le fait que le Groupe PLR prendra acte - avec quelques réserves et sans enthousiasme - de ce rapport d'information ne veut pas dire que nous partageons l'inventaire des projets dans son intégralité mais nous auront la possibilité d'en débattre notamment lors de la présentation des rapports sur les objets concernés. Nous encourageons le CC de se concentrer sur ce qui est prioritaire et d'être plus ambitieux dans le domaine des finances !