Demande de crédit d’étude pour l’aménagement de la place Numa-Droz

Création : lundi 6 septembre 2010
Rapport du Conseil communal concernant une demande de crédit d'étude pour l'aménagement de la place Numa-Droz
Prise de position du groupe libéral-radical

Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs,

Le groupe libéral-radical a pris connaissance avec intérêt du rapport concernant cette demande de crédit. Le fait que celle-ci soit relative aux frais pour réaliser une étude sur le futur de la place Numa-Droz et non la réalisation de la place elle-même est d'importance. En effet, pour ce qui est du projet d'aménagement de cette place, je fais référence à l'avant projet présenté aux médias le 25 janvier 2010, notre groupe se montre en grande partie septique pour différentes raisons (je reviens dans un instant sur le pourquoi de ce manque d'enthousiasme).

En revanche, notre groupe est d'avis, à une courte majorité, que l'étude de faisabilité se justifie avant de s'engager plus en avant dans ce projet. Il est clair que notre ville connait actuellement une situation de moins en moins satisfaisante à cet endroit et que quelque chose doit être fait. Ne rien faire serait politiquement irresponsable ! En effet, aux heures de pointes, certaines limites sont atteintes, voire dépassées tant en terme de saturation de trafic que de pollution de l'air. Mais si notre groupe soutient la démarche, c'est bien sûr à condition que le CC s'engage à faire une véritable analyse des résultats présentés. En effet, le groupe PLR ne souhaite pas que cette étude serve seulement à la préparation du dossier d'agglomération qui devra être présenté début 2011 en vue d'obtenir la confirmation du soutien financier du canton et de la confédération. C'est pourquoi ce soir nous souhaitons que le CC exprime clairement son engagement pour qu'une analyse de faisabilité soit menée suite à l'étude qui sera déposée. Ainsi, lorsque le CC reviendra comme annoncé dans ce rapport avec une nouvelle demande de crédit en février 2011, cela devrait être suite à une réflexion pesant les avantages et les désavantages d'un tel projet.

Comme annoncé au début de mon intervention une partie du groupe PLR ne votera pas en faveur de cette demande d'étude ou s'abstiendra au final et cela en raison des craintes et regrets suivants :
- doutes relatifs à l'efficacité du futur rond-point
- critiques liées à la perte de places de stationnement à proximité immédiate du centre-ville
- doute de l'efficacité du report d'une partie significative du trafic du centre-ville sur les tunnels
- crainte que les transports publics voient leurs trajets perturbés par ce changement
- critique liées au fait que le CC ait dans son communiqué de presse du 25 janvier 2010 envisagé l'option peu réaliste de conclusion des travaux avant les festivités du Millénaire.

Mais au sein de notre groupe, plus que le projet d'étude proprement dit, c'est la problématique du futur aménagement de la place qui a été l'objet d'un débat nourri. Ainsi plusieurs questions ont trait au futur de la place elle-même. Nous remercions d'avance le CC de tenter d'y répondre même si ces questions dépasse la demande d'étude que nous avons à voter ce soir :
- Nous souhaitons avoir quelques précisions sur les intentions du CC en terme de développement des futurs parking d'échange qui pourraient voir le jour au centre-ville. Je me réfère ici à la séance d'information préparée à l'intention de notre autorité concernant le projet du Ring des Jeunes Rives, le 8 mai dernier. A cette occasion, les projets des parkings de la place A.-M. Piaget et du Panespo avaient été évoqués. Mais aussi du projet de parking au Sud du collègue latin. Le CC peut-il nous en dire plus car il est évident que ces parking pourraient apporter des solutions concrètes pour soutenir l'attractivité du centre ville et alléger la place Numa-Droz.
- Pour ce qui est de l'attractivité du centre-ville, le CC peut-il nous dire dans quelle mesure l'association « Neuchâtel un cœur en ville » soutient ce projet. En effet, ce sont bien leurs membres qui vont devoir modifier leurs habitudes en terme de proximité et de coût de stationnement.
- A propos du projet de prolongation de la ligne du Littorail à l'Est, le CC peut-il nous dire si cet aménagement est remis en question ?
- Concernant les transports publics, nous aurions aimé savoir où seront déplacés les bus qui sortent actuellement de la rue St-Honoré ? Des discussions avec les TN ont-elles déjà été engagées à ce sujet et si oui le CC peut-il nous résumer les résultats des premiers échanges de vues ?
- En ce qui concerne le flux de voitures aux heures de pointes, le CC peut-il nous dire s'il est prévu de prendre des mesures concrètes une fois le projet réalisé ? Est-il envisagé par exemple d'utiliser une signalisation particulière pour inciter les automobilistes à utiliser les tunnels en priorité ? Le CC a-t-il déjà envisagé qu'il devrait peut-être prendre des mesures contraignantes à certains moments de la journée ?
- A propos d'autres expériences vécues par des villes comparables à Neuchâtel, nous aurions voulu savoir si le CC s'est inspiré d'autres réalisations en termes d'aménagement urbain ? Je pense ici en particulier à la ville de Bienne qui suite au réaménagement de sa place centrale en 2002, a connu une baisse du nombre de véhicules par jour de 12'000 à 8'000 (ce sont des chiffres comparables à ceux de notre ville, la place Numa Droz connaissant actuellement une moyenne de 15'000 véhicules jour).

Notre groupe tenait ainsi à rappeler que durant les deux dernières décennies notre ville n'a pas été bonne en terme d'aménagement de places publiques. Pour rappel, avec la place du Port notre ville est bloquée par des procès suite à la non-utilisation des installations prévues (ce qui fait que nous ne pouvons pas démonter cette place aussi longtemps que la justice n'a pas pris position). Avec la place de l'Europe, outre le fait que l'on peut douter que sa qualité esthétique, elle apporte guère satisfaction en terme de fluidité du trafic. Enfin la place Blaise Cendras est régulièrement critiquée pour son inefficacité. Dans le cas de la place Numa-Droz le CC a heureusement décidé de communiquer de façon différente en présentant d'emblée un avant-projet le 26 janvier dernier aux institutions et associations concernés (la bibliothèque, la poste, l'ACS, le TCS, le CID, Neuchâtel, un cœur en ville, Pro vélo) ainsi que le presse et les riverains. Si notre groupe se montre critique à l'égard du l'option présentée en janvier dernier, c'est en raison des craintes liées à l'efficacité du projet en termes de circulation proprement dit : fluidité du trafic, efficacité des voies de bus, attractivité pour les cyclistes et sécurité pour les piétons. .

En conclusion, la majorité de notre groupe considère que ce projet mérite de pouvoir être étudié correctement afin de proposer des solutions à notre ville pour régler son problème de circulation.

Une réflexion doit être menée pour que le centre ville ne pas être totalement engorgée à moyen terme et ainsi avoir une ouverture sur le lac. Quant à la zone commerciale, même si elle est perdante en terme de proximité de places de stationnement, elle pourrait bien gagner en attractivité et visibilité avec le nouveau projet.

Le projet est capital pour notre ville et une étude pour affiner sa faisabilité apparait indispensable. Enfin je ne résiste pas au plaisir de faire un petit clin d'œil à l'histoire en vous rappelant que Numa Droz, à qui nous devons la dénomination de cette place, outre le fait qu'il a été le deuxième représentant neuchâtelois au Conseil fédéral de l'histoire et aujourd'hui encore le plus jeune Conseiller fédéral qui la Suisse ait connu depuis 1848, était aussi un homme de défis puisque qu'il a défendu l'enseignement laïc et public avant de réformer notre corps diplomatique (c'est lui en effet qui a crée le Département des affaires étrangères en 1887). Nulle doute que les défis liés au futur aménagement de la place qui porte son nom l'aurait passionné...

Nous remercions d'avance le CC de nous apporter les précisions demandées.

Merci de votre attention.

Traité par Jean Dessoulavy CG du 6 septembre 2010