Projet Microcity (rapport 10-015)

Création : lundi 6 septembre 2010
Prise de position du PLR sur le rapport du Conseil communal no 10-015


Madame la Présidente
Mesdames, Messieurs,
Chers Collègues,

C'est bien évidemment avec un très grand intérêt que le Groupe PLR a pris connaissance du rapport du Conseil communal concernant le projet dit « micro-city ».

On ne manquera pas de relever l'extrême importance de ce projet pour la ville de Neuchâtel mais également pour le canton.

En juin de l'année dernière, nous nous étions prononcés sur le plan d'aménagement sur lequel il est inutile de revenir aujourd'hui même si certains nostalgiques auront toujours une pensée émue pour l'ancien collège de la Maladière.

Aujourd'hui c'est bien évidemment vers l'avenir qu'il faut se tourner et c'est avec enthousiasme que le Groupe PLR approuvera le rapport qui nous est présenté aujourd'hui.

Sans entrer dans tous les détails du rapport, il faut relever quelques points intéressants du projet.

Premièrement, on conçoit le réaménagement de cette zone comme la création d'un véritable campus avec l'uniformisation et l'extension des zones 30 km.

On comprend bien l'intention du Conseil communal visant à créer de véritables portes d'entrée du secteur.

A ce sujet, la création d'un rond-point à l'angle de la rue de la Maladière et de la rue de Gibraltar est incontestablement une bonne chose.

La fluidité doit en effet être le maître mot de l'aménagement routier. Ce n'est en effet que si la fluidité est garantie que l'on pourra lutter contre les émissions sonores mais également polluantes.

Un bémol doit être mis en ce qui concerne la Rue Marie-de-Nemours. Il n'est pas certain qu'une zone de rencontre soit l'élément fondamental à cet endroit puisque justement la fluidité du trafic n'est plus garantie.

Il serait plutôt judicieux d'étudier la possibilité de ne pas permettre aux utilisateurs du quartier de micro-city d'utiliser cette route.

Pour ce qui concerne le reste des installations, on relèvera en particulier l'éclairage qui devrait comme le relève le rapport valoriser l'espace. Enfin, des efforts certains ont été mis sur les économies d'énergie.

Pour ce qui concerne le financement, les explications ont été données de manière claire dans le rapport. On relèvera néanmoins l'augmentation relativement importante concernant le projet d'arrêté numéro 1.

Cette augmentation des coûts permet simplement de garder à l'esprit les difficultés que peut avoir une collectivité publique quand elle doit agir avec d'autres partenaires (ici le Canton et la Confédération). On tombe vite dans l'engrenage lorsqu'il s'agit de toucher des subventions fédérales en particulier.

L'autonomie communale ne s'en sort pas toujours forcément renforcée.

Pour terminer, l'on relèvera le dernier point de ce rapport qui est la procédure d'information et de consultation. On a pris bonne note que les habitants via les associations de quartier ont été consultés ou en tous les cas informés ce qui est évidemment essentiel dans un projet d'une telle ampleur.

Il serait néanmoins souhaitable (cela ne ressort pas directement du rapport) de savoir si le projet tel quel a fait l'unanimité des habitants et si leur éventuel avis a été pris en compte.

Le groupe PLR approuve donc ce rapport ainsi que les trois projets d'arrêtés.

Ce projet espérons-le dynamisera très fortement et le quartier et renforcera encore plus la vie universitaire et estudiantine de notre ville.

Je vous remercie de votre attention.


Christophe Schwarb