Vente des Caves du Palais 10-014

Création : lundi 28 juin 2010
Il ne faut pas être architecte pour constater que le bâtiment des Caves du Palais en plein milieu de la Ville sont en mauvais état !

· le bâtiment est sale, tagué, couvert de lierre
· l'eau de pluie coule à travers des chenaux abimés sur les piétons
· des câbles électriques sortent de la façade
· des vitres brisées ont été remplacé avec des planches de bois


Vient la société Naef qui nous soumet une offre d'acheter ce bâtiment. (Elle s'est vu refuser son projet de transformation devant la commission d'urbanisme et) elle a accepté de faire un concours d'architecture en partenariat avec la Ville mais à ces propres frais.
C'est un acheteur respectable - les louanges à la société Naef étaient presque un peu exagéré dans le rapport - qui souhaite acheter un bâtiment classé pour le remettre en état.


Si ceci n'est pas une occasion unique je ne sais pas ce que vous attendez !


· Que la Ville dépense le 10 millions pour rénover ce bâtiment ? Elle ne les a pas ... Et si elle les avait cela ferait que gonfler un parc immobilier public que la Ville est incapable de gérer.
· Que d'autres acheteurs se présentent : il n'y a très peu d'acquéreurs potentiels comme nous avons pu constater ces dernières années. Le bâtiment est en mauvais état, il est classé et donc difficilement transformable.


La Ville a eu 7 ans pour faire quelque chose de ces Caves du Palais. Elle a certainement essayé mais n'a pas pu !

Le Groupe PLR respecte que certains membres du CG ne sont pas satisfait de toutes les conditions de cette vente :
Mais La ville ne brade pas son patrimoine financier.
· Elle vend un bâtiment qu'elle possède depuis 7 ans seulement et qui était de la propriété de personnes privés pendant plus que 100 ans.
· Le bâtiment est classé et ne peut donc pas être changé ou démoli. Il n'y a pas de danger de ce côté.

Nous comprenons que certains auraient préféré que la Ville donne un droit de superficie. Or, pour certains cas le droit de superficie fait du sens surtout s'il s'agit de terrains que le Ville aimerait pouvoir récupérer pour avoir la possibilité d'y construire autre chose dans le future. Puisque le bâtiment est classé, il ne sera pas détruit et la ville ne pourrait de toute façon pas construire autre chose sur la parcelle. Donc pourquoi vouloir rester propriétaire d'un bâtiment qui n'a servi à rien à la Ville. Qui était un gouffre (700'000 en 7 ans) et en plus une honte en plein milieux de la Ville.

Nous comprenons aussi que certains souhaitent avoir d'avantage de logements en Ville de Neuchâtel. Or, je rappelle que grâce à l'échange des Caves du Palais contre les terrains sous l'Observatoire un certain nombre d'appartements a été construit.
Avant de résumer l'avis du Groupe PLR nous posons une question (excuses au CC): Est-ce qu'il existe une restriction au niveau archéologique pour les Caves du Palais ?Si cela est le cas, est-ce que l'acquéreur en est informé ?

En ce qui concerne l'amendement de M. Béguelin :

Un investisseur privé doit - contrairement à la Ville - rentabiliser son immeuble. Cela a peut-être échappé au Groupe socialiste mais si le PS demande un espace culturel cela aura son influence sur le prix. Or, le Groupe PLR n'est pas accord que le prix de la vente soit modifié. Nous ne sommes pas d'accord que le PS nous enfile un projet qui n'a ni pied ni tête qui n'a pas été discuté au CG et dont on ne connaît pas le prix.
Cette offre est un tout et si on commence de modifier les variables il y a tout qui s'écroule. Vous êtes en train de mettre en péril le présent projet avec votre amendement !

Sur le fond nous ne savons pas s'il y a la nécessité d'avoir d'un espace culturel ou d'utilité publique. Qui a besoin de cet espace ? Pourquoi pas un espace pour la bibliothèque Pestalozzi ou pour toute autre chose ? Nous nous trouvons de nouveau devant le cas ou nous déplorons l'absence d'un véritable « rapport sur la politique culturelle ». Nous n'apprécions pas du tout que l'on ajoute ponctuellement des demandes de ceci ou cela sans avoir tout l'image de la situation !

Je résume l'avis du Groupe PLR : Cette proposition de vente est une occasion unique, fait par un acquéreur privé respectable à un moment ou la Ville n'a en tout cas pas les moyens de procéder elle-même aux rénovations nécessaires.
Les Caves du Palais ne sont nullement nécessaires au bon fonctionnement de la Ville. Par contre pour l'image de la Ville la rénovation serait une excellente chose - C'est une occasion unique qu'il ne faut pas mettre en péril en ajoutant de nouvelles conditions.
Chers collègues et collègues, Je vous invite - je vous prie même - de refuser amendement et d'accepter le rapport !

Amelie Blohm Gueissaz pour le PLR