11-029 Rapport concernant une demande de crédit relative à une étude de faisabilité pour un Parc naturel périurbain au Pied du Jura

Création : mercredi 18 janvier 2012

Général

On ne parle pas ici d'un projet d'importance majeure pour la Ville, mais d'une occasion qui se présente et dont nous devons mieux juger des conséquences avant de nous prononcer sur notre engagement. La forme d'une étude de faisabilité semble donc parfaitement adaptée à ce stade.

C'est ainsi que le groupe PLR se montrera majoritairement favorable à cette demande de crédit, tout en restant critique sur les retombées et les conditions d'application d'un tel projet.

Critiques

Positives :

- Projet qui permet de donner des perspectives au jardin botanique du vallon de l'Hermitage dont on va voir plus tard ce soir qu'il a besoin de nouveaux horizons, et surtout d'autres sources de financement.

Mitigées :

- Il serait faux de baser nos attentes (comme la page 8 du rapport pourrait le faire penser) sur les fréquentations enregistrées au Parc National qui reste une institution unique et d'une renommée qui n'est pas prête d'être approchée par un projet qui reste de bien moindre ambition.
- Nous serons curieux de mieux connaitre les données du parc périurbain de Zurich pour mieux évaluer les retombées qui peuvent être attendus de ce projet.
- Il est en fait difficile (et c'est encore point le plus faible du dossier) d'estimer l'impact de ce projet sur l'attractivité de la Ville de Neuchâtel. On parle d'un projet d'essence touristique, mais rien ne nous permet encore de juger de l'impact et des retombées concrètes qui peuvent être attendues. Ce sera clairement un des points que l'étude devra approfondir.

- Attention aux frais de fonctionnement (p13). S'il s'agit de rajouter 1 mio de francs au comptes de fonctionnement de la Ville, alors autant arrêter les frais à ce stade. Nous avons clairement d'autres priorités à remplir avant de nous autoriser une telle hausse de nos dépenses. Nous demandons donc que ce projet vise à un bilan financier nul pour la Ville par rapport à la situation existante.

Points à respecter :

- Nous prenons bonne note que le périmètre du parc garde toute flexibilité pour être redéfini afin de ne pas entrer en conflit avec le projet lancé par la CNCI.

Questions à clarifier avant approbation du projet :

- Activités existantes à Chaumont (agriculture, élevage), sont-elles compatibles avec les contraintes du parc ? Quels seront les changements par rapport à la situation existante ?
- Quelles seront les limites amenées au dvlpmt urbanistique de Chaumont ?

Conclusion

La majorité de groupe se prononcera favorablement sur cette demande de crédit, sans préjuger pour autant de sa position sur le rapport final. La justification du projet en terme de fréquentation et de retombées économiques doit être très sérieusement étudiée, afin qu'il n'aboutisse pas à ce que, dans d'autres contextes, on appelle dans « des lits froids » : de belles constructions qui restent le plus souvent vides.

Nous insistons par ailleurs pour que ce projet présente un bilan neutre au niveau des comptes fonctionnement.