12-001 Rénovation et assainissement du collège du Crêt-du-Chêne

Création : mardi 7 février 2012
Vu le montant de l'investissement prévu, vous imaginez bien que le groupe PLR a pris connaissance avec attention du rapport concernant l'assainissement du collège du Crêt-du-Chêne.

Il le soutiendra à l'unanimité, étant entendu que les investissements d'assainissement dans le patrimoine administratif de la ville, dans le cas présent dans un immeuble à vocation scolaire, sont à ses yeux des maux nécessaires (ou des placements intelligents, suivant si l'on voit le verre à moitié vide ou à moitié plein) si l'on souhaite se prémunir de mauvaises surprises et de dépenses encore plus considérables qui peuvent découler d'un manque d'anticipation et d'entretien.

Le groupe PLR salue d'emblée la volonté de profiter des travaux à effectuer pour rajouter deux salles supplémentaires au collège, sage décision empreinte d'anticipation. Il regrette par contre que les cours de natation doivent être supprimés durant la durée des travaux et que ceux-ci ne puissent être remplacés.

De manière plus générale, notre groupe tient principalement à rendre attentif le conseil communal à la question du respect de l'enveloppe financière accordée.

Il est en l'état difficile d'un point vue financier de juger si certains des investissements prévus devaient être trop onéreux ou déplacés, du moment que les détails des coûts des travaux ne nous sont pas présentés dans le rapport. Nous pouvons toutefois nous satisfaire des explications données par le conseil communal à ce sujet.

Nous souhaitons toutefois ici attirer l'attention du conseil communal sur l'importance de particulièrement surveiller le fait qu'aucun élément ne soit oublié dans le mandat donné à la direction architecturale, puis dans l'appel d'offre en entreprise générale. En effet, des oublis à ce niveau-là peuvent avoir des conséquences financières très fâcheuses, car si des travaux doivent être réalisés alors qu'ils n'ont pas été prévus dans le mandat initial, ceux-ci sont facturés en sus du devis initial et leur prix se révèle souvent particulièrement douloureux (pour la ville bien sûr, pas pour le mandataire). Nous vous demandons donc la plus grande attention à ce niveau.

Deux remarques ou questions finalement quant à la sécurité des enfants et la température dans ce bâtiment vitré exposé plein sud.

1) Nous avons constaté que les parents amenant leurs enfants en voiture à l'école peuvent déjà aujourd'hui créer un danger non négligeable pour les enfants aux heures d'entrée et de sortie des classes, en se parquant sur le trottoir et en se risquant à des manœuvres pour le moins douteuses pour repartir dans le sens souhaité. Ce dépose-minute sera d'autant plus périlleux de l'autre côté de la rue, devant le collège de remplacement prévu dans la cour du Collège Ste-Hélène. Des mesures particulières ont-elles été prévues à ce sujet ?

2) En ce qui concerne le système prévu de refroidissement des classes et du bâtiment, nous nous demandons si le système de cheminée naturelle prévue sera suffisant et espérons que les mesures adéquates soient prises pour assurer le bien-être des enfants comme des enseignants.

Je vous remercie de votre attention.

Pour le groupe PLR au Conseil général

Alexandre Brodard