12-011 - Demande de crédit pour l'ouverture du dispositif d'accueil parascolaire durant une partie des vacances scolaires

Création : jeudi 5 avril 2012

Structures d’accueil : pour une offre adaptée aux besoins des parents

La Ville de Neuchâtel dispose, depuis plusieurs années, de structures d’accueil préscolaires (crèches) et parascolaires dont l’utilité n’est aujourd’hui plus à démontrer.

Curieusement, alors que les crèches ne sont fermées que deux semaines par année, les structures d’accueil pour les enfants fréquentant l’école obligatoire étaient fermées durant toutes les périodes de vacances.

Les parents ne disposant généralement pas de 12 semaines de vacances se trouvaient face à un vrai casse-tête, multipliant les inscriptions à diverses activités pour finalement attendre avec anxiété une confirmation ou une annulation arrivant au dernier moment.

C’est pour corriger cette situation que le PLR a déposé une motion le 24 août 2010 déjà demandant que l’offre soit adaptée aux besoins des parents et que les structures parascolaires accueillent également les enfants durant les vacances.


Une première expérience a eu lieu durant les vacances d’automne 2011 et le nombre d’enfants inscrits n’a fait que confirmer la nécessité et la
justesse de la motion PLR.

Fort de ce constat, le Conseil communal veut aujourd’hui élargir l’offre afin de couvrir toutes les périodes de vacances scolaires (Noël excepté).

Cette initiative a naturellement le plein soutien du PLR.

Nos structures sont animées par des collaboratrices et collaborateurs magnifiques soucieux du bien-être des enfants qui leurs sont confiés et qui ont accueilli avec enthousiasme cette adaptation. Le PLR tient ici à les remercier pour la générosité de leur engagement.

Pour le Groupe PLR
J. Zimmerli


En plénum, demande a également été faite que les confirmations soient adressées beaucoup plus rapidement au parents. Il n'est pas tolérable que la confirmation parvienne 10 jours avant les vacances alors que l'inscription a été envoyée plus de 3 mois avant!

Plus d'informations et échos:

-L'Express (4 avril 2012)
-Vivre la Ville n° 12