Rapport 12-027 - demande de crédit relative à l’aménagement de la Place Numa-Droz

Création : mardi 6 novembre 2012
Est-il possible de s’opposer à un projet comme celui de la Place Numa-Droz ?

Dans l’absolu on devrait répondre par la négative, car le projet vise à offrir à la ville de Neuchâtel un visage nouveau, à créer une jonction entre le centre-ville et le lac et devrait améliorer la traversée de Neuchâtel.

L’étude critique de ce rapport a toutefois fait apparaître plusieurs points d’interrogation auxquels il faudrait, à nos yeux, répondre avant qu’il ne soit accepté.

Une partie du Groupe PLR n'acceptera pas ce rapport et votera donc NON à moins que le CC ne décide de retirer ce rapport pour en reporter le vote en attendant les compléments d'étude.


Pourquoi ce NON ?
…"Nous ne voulons pas d'une place de la gare no 2"
La ville de Neuchâtel a un lourd passé dans la planification et la mise en place de nouvelles places. Les trois derniers exemples, malheureusement, ont été bien planifiés sur le papier mais leur réalité journalière est tout autre :
•    La Place du Port et ses jets d'eau
•    La Place de la Gare et ses bouchons
•    La Place Blaise-Cendrars et son marquage au sol, reste un casse tête pour les automobilistes
En tenant compte de cet héritage, certains membres du groupe PLR ont émis des doutes et souhaiteraient avoir des compléments d’informations.


Le choix de la vitesse
Le choix de la "zone 30" aurait mérité une justification.
En effet même si la population commence a être habitué au concept de la "zone 30" dans les quartiers d'habitation, le concept de "zone 30" sur une route cantonal est une idée avant-gardiste, 
Je vous rappelle que les options étaient :
•    de laisser la vitesse à 50km/h, de créer un giratoire principal, d’améliorer le passage des transports publics, des cyclistes et des piétons,
•    une limite à 30km/h avec les mêmes aménagements,
•    la 3ème possibilité est l'option qui a été choisie, soit une zone 30. Malheureusement, une analyse critique démontrant que c'est LA SOLUTION n’a pas été pas proposée dans ce rapport.

On ne trouve pas l'analyse ou l'expertise, répondant à l’exigence de l’Ordonnance sur la signalisation routière (OSR), dans son article 2a et son article 108 dont je citerai le point 4 :
"avant de fixer une dérogation à une limitation générale de vitesse, on procèdera à une expertise (art.32. al.3 LCR)  afin de savoir si cette mesure est nécessaire (al.2), opportune et si elle respecte le principe de proportionnalité, ou s’il convient de donner préférence à d’autres mesures."


Les passages pour piétons
Un chapitre sur ce sujet aurait pu aussi trouver sa place. En effet c'est un choix que de ne pas mettre de passages pour piétons.
Il aurait été possible dans le cas de la Place Numa Droz, contrairement à un quartier d'habitation de garder des passages pour piétons.
Cette réflexion aurait pu se justifier pour des raisons de sécurité des piétons et de fluidité du trafic.


Le transfert de circulation
Bien entendu le vœu de tout le monde, c’est que les automobilistes traversent Neuchâtel par les tunnels. Le vœu de chacun c’est toutefois également qu’il y ait encore des habitants et des gens qui consomment à Neuchâtel. Une grande partie du trafic actuel est probablement le trafic qui fait vivre Neuchâtel Centre!

Une analyse complémentaire discutant la problématique du transfert de circulation sur d’autres axes manque, je veux parler du transfert sur l’axe au-dessus des voies de chemins de fers, les Fahys, les Sablons et la rue des Parcs, ou les voies transversales, l’Av. de la Gare, la rue des Bercles.


Capacité de "passage - d'absorption du giratoire"
Il nous manque une modélisation simple nous démontrant combien de véhicules par heure ce giratoire complexe est capable de laisser passer par rapport à la situation actuelle.
Une telle analyse aurait rassuré les septiques que nous sommes et ainsi que probablement le Comité du TCS section Neuchâtel.


La suppression des places de parcs en surface
A notre avis, les commentaires contenus dans le rapport sur la suppression des places de parcs en surface ne sont pas aptes à rassurer les commerçants du centre ville.
Ce rapport devrait répondre aux questions légitimes des commerçants du Centre Ville, comme par exemple:
"Veut-on vraiment "la mort du Commerce de détail au centre Ville? ……"


Les transports publics Le point 5.9.2
Le chapitre réservé aux transports publics mérite aussi une analyse pratique.
L’avenir des déplacements dans toute ville aujourd’hui doit se faire par les transports publics, nous en sommes convaincus.

Toutefois, un arrêt devant le Collège Latin avec un seul quai de chargement à l’entrée et à la sortie de ce rond-point est-il suffisant?
Que va-t-il se passer au moment de la phase 2, de l'adaptation des lignes de bus (suppression des arrêts de la rue St Maurice) ne sera-ton pas surpris par des embouteillages de bus devant le Collège Latin.


Point 6.2 Le financement
C'est mon avant dernier et il est d'importance
D’un projet à 3 millions, passé à 6, on en arrive à 10 millions aujourd’hui, nous avons bien compris la justification .

Aujourd’hui il est possible d'avoir des ordres de grandeur et des éléments de comparaison.

Comment prendre position sur l'estimation des 870.- Fr /m2 de ce projet.
Pour les néophytes que nous sommes, il est important, voire indispensable d’avoir des prix comparatifs pour savoir si on est en face d’un projet " 5*" ou "2*".

-    combien ont couté au m2 la Place Blaise Cendrars et la Place de la Gare,
-    combien a couté par exemple la nouvelle zone 20-30 km/h à Sion et finalement
-    combien a couté la traversée de Köniz.


J'arrive à la fin de nos remarques…
Un chapitre aurait dû être consacré à l’enseignement tiré des expériences de Köniz.
Nous souhaitons relever 3 points:

Une différence de taille :  à Köniz, que tout le monde ici connaît, il s'agit principalement d'un fragment de route linéaire alors qu'à Neuchâtel, il s'agit d'un giratoire !! Est ce comparable ?

Les secteurs avant l'entrée dans la zone 30 et la sortie de la zone 30.

Les points chauds vont sans doute être dans ce projet :
•    le giratoire devant la sortie du parking du Port et du Collège de la Promenade, soit à l’entrée de la Place Alexis-Marie Piaget,
•    le carrefour ou pourquoi pas le futur giratoire en haut des Terreaux et en bas de l’Avenue de la Gare
•    le carrefour à la sortie de la Place d’Armes soit l'entrée de la Place Pury


Ces trois carrefours mériteraient une attention toute particulière dans un rapport comme celui-ci.
Pourquoi ne pas introduire par exemple:
la réduction de vitesse à 30km/h déjà à l’entrée du giratoire de la Place Alexis-Marie Piaget, à la descente de la rue du Terreau, afin d'influencer les automobilistes à la dernière possibilité de prendre une autre option que le centre ville et


3. Les mesures d'adaptation dans les 2 à 3 années après la mise en service de la place.
De telles mesures seront inévitables.
A combien ont-elles été budgétisées?
Si oui, à quel point du budget les trouve-ton?



Je résume…
Les membres du Groupe PLR qui s’opposent à ce rapport ne le font pas sur l'idée de base car le concept est très intéressant.
Par contre, ils s’opposent à la manière dont ce projet a été traité et au manque de précisions pour un projet d’une telle importance.

Ce qui est dommage, c'est que si il y a un référendum sur la décision du Conseil Général de ce soir, et que ce référendum aboutit, il est évident que 3 projets en subiront des conséquences
Numa Droz, bien entendu
le Projet "Ring" des Jeunes Rives et
le Projet "Place du port et place Alexis Marie Piaget".

De mon point de vue, récolter des signatures même avant Noël, dans la situation économico-politique du canton, ne sera pas trop difficile avec un slogan du genre
" Un giratoire à 10 millions pour la mort du commerce de détails et un chaos de circulation"


Par conséquent, ne nous précipitions pas, obtenons des précisions concernant les points susmentionnés.

Le Groupe PLR même si il est divisé sur ce rapport a le même objectif que la Ville puisse bénéficier d’une nouvelle place qui soit un succès.

Félix Gueissaz
Rapporteur pour une partie du groupe PLR