12-034 Mise en place d'un système de vélos en libre service en complément à Neuchâtelroule

Création : jeudi 17 janvier 2013
Le gros du peloton PLR voit d’un œil favorable le rapport présenté par le Conseil Communal pour la mise à disposition de vélos en libre service.

Il s’agit ici clairement d’un tour d’essai : le nombre de stations (6) et le nombre de vélos (110) ne vont pas révolutionner les habitudes de déplacement des neuchâtelois. Qu’importe, autant lancer ce projet sur un petit braquet afin de récolter des données concrètes pour bien ajuster sa future montée en puissance.

Relevons qu’il est sage de ne pas proposer de stations dans les hauteurs de la ville. La pénurie de vélos y serait ainsi programmée, nous obligeant à opérer à des rééquilibrages coûteux autant que motorisés. Certains pourront toutefois déplorer l’absence d’une station à Chaumont, avec installation de chronométrage officielle entre l’Hôtel de Ville et le Signal.

D’un point de vue pratique, attention à rendre ce service aussi accessible que possible. Ainsi, nous pouvons nous inquiéter que le partenaire choisi n’ait, par exemple, pas d’accord avec la société Mobility. Nous déposons donc un amendement demandant que « le mandataire choisi mette tout en œuvre pour le développement d’offres compatibles avec d’autres partenaires actifs dans le domaine de la mobilité ». Nous soulignons ainsi notre volonté de simplifier l’accès à ce service pour toute personne désirant se déplacer avec des modes de transport partagés.

Nous comprenons par ailleurs que la suppression du service NeuchâtelRoule ne soit pas d’actualité au vue de la modestie, évoquée plus haut, du projet. Elle devra cependant être évoquée sans fard lors de ses éventuelles prochaines extensions.

Jean-Charles Authier