12-033 - Réhabilitation de la passerelle de l’utopie

Création : mardi 15 janvier 2013

C’est par une de ces journées électriques où le Lac possède les couleurs de l’Infini et la rage de la Beauté que notre Groupe s’est positionné face et sur la passerelle de l’utopie.

Je vous rassure malgré notre poids (…politique…) certain, elle nous a tout de même soutenus… Preuve que l’utopie n’est pas si malade au fond.


Il y avait ceux dont le regard se perdait au loin, à l’horizon, dans des contemplations oniriques et il y avait ceux qui, dos au Lac regardaient notre Ville, plus pragmatiquement, et en particulier ses finances…

Tous, bien entendu, en regardant de temps en temps vers le ciel pour éviter quelques mouettes qui nous tournaient autour et qui auraient pu ne pas être utopiques du tout si vous voyez ce que je veux dire…

Enfin, c’est dans ce contexte de sublimation extrême que notre Groupe, bien que partagé, a décidé de soutenir cette demande de crédit.

Nous avons pensé en effet qu’il n’était pas utopique de considérer :

  • Que l’ouvrage est beau et qu’il doit rester beau… A cet égard, nous avons quelques craintes quant aux modifications proposées et en particulier au barreaudage vertical qui pourrait à notre sens ôter l’aspect épuré et aérien de cet ouvrage
  • Que ce qui est inutile a des fois du sens, en particulier lorsque la démolition de l’ouvrage coûte aussi cher…
  • Que des projets plus lourds, qu’au passant on aurait aimé connaître, n’ont pas été retenus
  • Que le môle ne soit pas dénaturé, car sinon il faudrait changer de nom de rue…  une rue du môle sans môle !
  • Que le passage à creuser (photo page 10)  ne devienne pas un Vespasien à oiseaux de toute taille…
  • Que, comme disait Oscar Wilde, le progrès n’est que l’accomplissement des utopies…

Merci !

Julien Spacio