13-020 Rapport du Conseil communal concernant le réaménagement du quartier des Draizes-Bourgogne

Création : mardi 12 novembre 2013
Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,
Le groupe libéral-radical a pris connaissance de ce rapport avec un grand intérêt. L’opportunité est donnée à notre ville avec ce projet de valoriser un espace visible du côté de la sortie Ouest de notre ville en mariant deux préoccupations qui nous tiennent à cœur.

Je veux parler de :
- la densification du tissu urbain d’un côté (préoccupation légitime en ces temps de faible taux de vacances des appartements)
- et celle de la qualité de l’aménagement des espaces urbains d’autres part (qui est une condition indispensable pour le maintien de la qualité de vie d’un quartier)

C’est cet équilibre qui a d’emblée plu à notre groupe au moment de la prise en compte de ce rapport. Le fait que le plan de quartier soit également accompagné d’un projet de réaménagement de l’espace public constitue un apport certain. La prise en compte des préoccupations de l’association de quartier ADSL pour le projet de réaménagement de l’espace public est aussi un élément important qui renforce l’équilibre du rapport.

Force est de relever que dans une zone comme celle des Draizes qui connait déjà le passage d’une moyenne de 28'000 véhicules par jour, il est préférable de développer de l’habitat plutôt que des activités industrielles entrainant des ralentissements de trafic importants par l’utilisation de véhicules lourds. Du point de vue des flux de circulation, cette réaffectation va donc aussi dans le bon sens.

Nous avons quelques questions d’ordre général à formuler :

- Le rapport 13-020 présente en détail l’investissement prévu, le partage de celui-ci entre la ville et Alfred Muller SA ainsi que les charges financières relatives à cet investissement (amortissement, intérêts calculatoires). Mais à propos des frais d’entretien courants, il nous semble qu’ils ne sont pas mentionnés dans le rapport. Nous aimerions connaître quels seront les coûts estimés que la ville aura à prendre à sa charge pour l’entretien des espaces publiques ainsi crées (par exemple les coûts liés au jardinage ou la maintenance des infrastructures comme la place de jeu) ?
- En page 4 du rapport, on nous informe qu’une notice de circulation a été élaborée avec le plan de quartier. Etant donné que cette zone pose des problèmes de fluidité de trafic depuis de nombreuses années à certaines heures de la journée, nous nous demandons dans quelle mesure les 60 places de stationnement liées au projet vont avoir un impact significatif sur le ralentissement du trafic, et en particulier la fluidité des transports publics tout le long de la rue des Draizes ?
- Enfin à propos de l’immeuble lui-même,  a-t-il été envisagé de la part de son futur exploitant de construire des places en ouvrage afin de soulager l’utilisation des espaces en surface ?
Enfin, notre groupe tenait à relever sa préoccupation de constater la disparition d’un espace industriel. Ce rapport doit permettre  également de se demander à futur quels lieux seront mis à disposition pour le développement d’espaces industriels ou commerciaux ? En effet, malgré tout le bien que notre groupe pense de ce rapport et de ce projet de restructuration urbaine, force est de reconnaitre qu’avec la mise en route de ce nouveau plan d’aménagement, la ville perd un espace potentiellement utilisable pour le développement industriel. Notre groupe se préoccupe de cette problématique car il nous apparait indispensable de veiller à un équilibre entre

- la nature (lac, forêt, espaces verts)
- l’habitat et son environnement urbain
- les activités commerciales
- les activités industrielles

et cela dans le cadre du développement des nouveaux espaces à disposition.

Les surfaces disponibles pour l’industrie en ville de Neuchâtel deviennent restreintes et nous souhaitons profiter de la présentation de ce rapport pour demander au CC d’en tenir compte dans ses réflexions d’aménagement à futur. Il existe certes encore des opportunités du côté de Monruz, Tivoli ou Pierre-à-Bot mais notre groupe aurait souhaité avoir des précisions à ce sujet même si cela n’a pas un lien direct avec le présent rapport.

Nous remercions d’avance le Conseil communal, après avoir répondu à nos questions de tenter de nous livrer quelques réflexions au sujet de l’utilisation de l’espace urbain.

Un grand merci pour votre attention.

Prise position groupe libéral-radical (J. Dessoulavy PLR)