15-009 Rapport concernant une demande de crédit pour l’assainissement et l’entretien des débarcadères du Port de Neuchâtel

Création : jeudi 2 juillet 2015

Le groupe libéral-radical a pris connaissance avec un grand intérêt de ce rapport, dit premier rapport urgent à traiter ce soir. Il fait suite à l’analyse technique transmise par l’Office fédéral des transports (OFP). Ce rapport transmis en février dernier expliquait qu’une intervention rapide sur les débarcadères centraux était nécessaire.

Les modifications techniques qui vont devoir être effectuées auront un coût et une influence sur la sécurité des usagers.

En ce qui concerne le coût, oui effectivement, le montant de 852'000 francs est important mais le groupe PLR est d’avis qu’il faut le mettre en corrélation avec l’enjeu qu’il représente pour :

  • que le port puisse à nouveau disposer de l’utilisation de tous ses débarcadères
  • que notre ville en termes d’image puisse continuer à bénéficier d’un port opérationnel (le port est notre porte d’entrée Sud, en termes d’image c’est fondamental)

Quant au surcoût de 64'000 francs (page 8 du rapport) qui correspond à la « plus-value d’installation » pour que le chantier se déroule sur deux hivers plutôt d’un seul, notre groupe est d’avis qu’il est pleinement justifié. Cela permettra à la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et Moral (LNM) de limiter en grande partie les pertes de recettes durant la saison hivernale.

En ce qui concerne la sécurité, notre groupe est conscient que la LNM devra contrôler durant près de deux ans les « limitations de charges admissibles » liées à l’utilisation des deux débarcadères principaux (voir chiffres précis et contraignants mentionnés dans le rapport en page 4).

En conclusion, le groupe PLR acceptera la demande de crédit à l’unanimité.

Jean Dessoulavy