Rapport 15-013 Station de pompage de Champ-Bougin

Création : mardi 8 septembre 2015

1 millions de m3 d’eau soit 1 milliard de litres par an, 
120'000 le 70% des habitants du canton, 
30'000 litres traités par seconde, 
et aujourd’hui un crédit de 23 millions de francs…

c’est derrière ces chiffres impressionnants que se cache une station de pompage certainement peu connue des neuchâteloises et des neuchâtelois mais dont toute l’importance est démontrée dans le rapport qui nous est soumis ce soir.

Dans nos contrées, en période de sécheresse ou pas, ouvrir le robinet et voir couler de l’eau, est une évidence, mais la lecture du rapport sur les installations de Champ-Bougin nous montre bien qu’en réalité cela ne doit rien au hasard.

Le captage dans les sources naturelles ne pouvant satisfaire en permanence la demande globale de la population du canton, l’apport en eau de la station de pompage, même s’il n’est pas continu, est indispensable.

La subvention cantonale de 10 millions, soit 40% du total, démontre bien l’importance de l’apport des installations de Champ-Bougin pour notre canton.

Pour les citoyens consommateurs, le groupe PLR apprécie particulièrement que le prix de l’eau ait été gardé à un niveau permettant durant plusieurs années de constituer une importante réserve.

En effet, c’est bien cette réserve qui, aujourd’hui, permet de d’investir pour remplacer des installations vieillissantes sans que cela n’ait de répercussions sur le prix de l’eau.

Pour le consommateur, c’est ici le seul bémol car il est évident, au vu du graphique de l’évolution de la réserve en page 22, que dès 2030, le prix de l’eau devra être augmenté.

Cette augmentation pourrait d’ailleurs être plus importante encore si des investissements liés aux micropolluants doivent être effectués.

Nous demandons au Conseil communal d’apprécier et surtout d’anticiper ces investissements afin d’éviter une hausse brutale du prix de l’eau pour les consommateurs.

En conclusion, si certains membres de notre groupe s’abstiendront jugeant l’investissement trop conséquent et se demandent s’il n’aurait pas été possible de réaliser cette rénovation à moindre coût, la majorité du groupe PLR approuvera la demande de crédit qui nous est soumise ce soir.

Merci pour votre attention.


Pour le Groupe PLR
J. Zimmerli