12-303 - Rapport d’information en réponse à la motion 296 « Pour une Maison du Livre »

Création : lundi 2 novembre 2015

L’idée de regrouper sur un seul site, à savoir l’ancien collège latin, l’ensemble des bibliothèques sises en Ville, pour une plus frande facilité d’accès aux Livres et créer une dynamique entre les Institutions, nous semble, a priori, une bonne idée. Une idée qui mérite en tous les cas un’analyse complète et détaillée de la part de notre exécutif. Pour rappel la motion n°296 a été votée à l’unanimité. 

Notre Groupe comprend bien la difficulté d’un tel dossier :

  • certaines Institutions concernées sont en pleine mutation et elles se tirent dans les pattes…
  • l’Etat n’a pas encore pris position quant au batiment en soi (école pas école…)
  • un groupe de réfléxion cantonal (Carine, joli prénom ceci dit…) est en train de réfléchir à la localisation des bâtiments de formation
  • le processus de fusion Neuchâtel ouest peut changer la donne (bibliothèques de Peseux, Corcelles-Cormondrèche, … bibliobus à Valangin, etc.)

et en plus, qui n’est pas le rapport, le soutien de l’Etat aux bibliothèques et notamment à la BPU est en train d’être réévalué…..

Bref, on comprend bien la complexité du dossier et l’impossibilté d’arriver aujourd’hui avec une proposition concrète quant à cette Maison du Livre.

Ce qu’on ne comprend pas en revanche c’est que

  • primo on laisse dépasser le délai règlementaire de 2 ans pour nous répondre qu’on ne peut pas répondre…. Tout ça pour ça comme on dit …. Honnêtement on aurait pu faire le même rapport il y a six mois…
  • deuxièmement que lorsqu’on dit et je cite « notre Conseil a décidé de ne pas attendre passivement l’aboutissement des réflexions au niveau cantonal. Ainsi il a décidé la création d’un groupe de travail… », on ne peut s’empêcher de penser mais pourquoi ils ne l’ont pas constitué avant et pourquoi il n’y a pas déjà quelques réfléxions dans ce rapport voir même quelques pistes alternatives… comme un autre lieu par exemple…. Gouverner ce n’est pas anticiper ?
  • Enfin, un montant de 400'000 CHF pour une étude relative à l’avenir du Collège latin a déjà été inscrite à la planification des investissements…. Ici aussi on ne peut s’empêcher de penser que sans des études coûteuses rien ne sort de notre administration…. Au vu du nombre d’employés à disposition on souhaiterait aussi que, quelque fois au moins, il y ait des idées, des analyses qui viennent de notre cru…..
  • J’aimerais bien savoir combien d’EPT on a en réalité en plus,indirectement certes, avec toutes les études que l’on finance….

Mais ceci est une autre histoire….. qui concerne le Livre des comptes…

En conclusion, notre Groupe n’accepte qu’à une très courte majorité le classement de la motion.

Je vous remercie de votre attention.

Pour le Groupe PLR
Julien Spacio