16-013 – Prolongation du DDP de 70 à 99 ans pour la Coopérative d’en face

Création : mardi 3 mai 2016

Bla bla bla, « on vous l’avait bien dit… » bla bla bla.

Le groupe PLR n’aime pas jouer les moralisateurs et il comprend le sentiment de frustration du Conseil communal dans ce dossier. Un projet qui dès le départ était mal ficelé – comme nous le disions déjà en 2014 – et qui maintenant nécessite un ajustement de 29 ans.

Enfin, quand je dis un ajustement, je dis surtout que les quelques chanceux qui auront la jouissance d’un appartement d’utilité publique de 4 pièce à plus de 2'000 CHF par mois verront leurs loyers bloqués pendant 29 ans supplémentaires.

Si nous penchons sur ce rapport aujourd’hui, c’est parce que les couts du projet ont augmenté de 48%, passant de 6 millions et demi à près de 10 millions. Le prix par mètre carré à ainsi grimpé et dépasse allègrement le prix moyen à Neuchâtel. Du coup, l’appellation de logement d’utilité publique n’est plus de mise.

Alors, plutôt que de revoir le projet, en ajoutant un étage par exemple, pour créer davantage de logements et ainsi répondre au souhait de densification de la Ville, on trouve un artifice financier pour prolonger le remboursement hypothécaire. Cela permet de faire baisser les charges et de revenir au seuil des 220 chf/m2.

Le groupe PLR estime que ce projet est mal ficelé depuis le début. Il ne s’étonnera pas de recevoir d’ici quelques années un nouveau rapport demandant d’injecter quelques millions supplémentaires dans ce projet qui est – je cite la page 3 : « fruit du dialogue et de l’intelligence collective ».

Pour finir sur une note un peu plus positive, le groupe PLR va accepter le rapport. Non pas pour donner blanc-seing au Conseil communal dans la gestion de ses projets de création de logements d’utilité publique, mais car nos valeurs libérales-radicales englobent également un peu d’utopie. Et peut-être que dans 70 ans, la Coopérative d’en face pourra tenir ses engagements et verser des intérêts pendant 29 ans supplémentaires.

Jérôme Bueche