Budget 2017

Création : mardi 14 février 2017

Voilà un moment important que la discussion d’un budget, particulièrement lorsque c’est le premier de la législature. Le budget permet de définir le cadre finacier et les lignes stratégiques de la commune.

Il ne doit pas être pris à la légère car c’est bien lors de sa discussion que le législatif peut un tant soit peu intervenir dans la gestion de l’exécutif pour la bonne marche de la collectivité.

Le budget est un outil comptable certes mais également politique. Il doit refléter les soucis et les actions prises dans l’intérêt publique.

C’est pour cela qu’il faut donner une attention particulière à ce budget 2017 qui comme vous le savez tous est adopté en cours d’année suite au décalage des éléctions.

L’ancienne Commission financière a remis un rapport qu’il faut prendre sérieusement en considération. Elle met en garde contre le déséquilibre que le budget présente et appelle à corriger au plus vite l’écart d’exploitation qu’il présente.

C’est fort de ces conclusions que le Groupe PLR s’inquiète de la situation. Il est aussi déçu du peu de cas fait par le CC de toutes les discussions inbtervenues en Commisison financière. Même si le Conseil Communal indique lui même qu’un processus d’optimisation durable des charges et des recettes visant à mettre en adéquation à long terme nos actions avec notre capacité financière doit être entamée (p.3 du rapport), il n’en demeure pas moins que les efforts qu’il devait consentir ne sont pas perceptibles à la lecture du budget.

La même phrase était en effet présente pour le budget 2016 ! Là aussi on nous avait déjà promis un travail de fond mair rien n’est venu et on se trouve une année après avec les mêmes soucis. Certes la votation sur la fusion aurait pu changer la donne mais au vu de l’échec on aurait pu travailler déjà dans ce sens depuis plusieurs années.

Car regardons la réalité en face :
Les charges d’exploitation augmentent encore de près de 6 millions pour terminer à près de 255 millions. Les charges de personnel en premier lieu : elles augmentent encore de 11,89 EPT. Certains de ces postes sont les conséquences de rapports adoptés par le Conseil Général mais que dire des 7,05 postes définis comme de nouveaux besoins. Pour rappel en 5 ans nous avons augmenté notre effectif de plus de 100 EPT sur 800 ! Une collectivité doit aussi trouver sa juste taille financièrement viable.
Les charges de bien et services ensuite : elles augmentent aussi , notamment le poste 313 prestations de services et hnoraires à près de 24 millions dont 7 millons qui restent toujours inexpliqués : à qui, pourquoi ? Mystère.

Mes chers les seuls deux leviers que nous avons pour maîtriser nos charges se sont bien ces deux postes : charges de personnel et biens er services. L’autre poste des charges : les charges de transfert ne dépend malheuresement pas de nous !

Alors voit-on un effort accompli au final sur ces deux leviers ? Non, aucun puisqu’ils augmentennt les deux….

Le « pire » c’est que du côté des recettes, elles augmentent aussi !!! Comment peut-on alors parler de mauvaise année. …Non mes chers c’est, et c’est presque triste à dire, une « bonne année »….

Mais comment alors expliquer que le résultat opérationnel soit négatif de plus de 12 millions de francs ! pour combler à ce déficit le Cosneil communal va chercher des recettes extraordinaires, à savoir dans les réserves !!!

Bien sûr une partie de celles-ci sont affectées à des projets précis et doivent être utilisées. Mais là aussi que dire du prélèvement de 8,5 millions à la réserve conjoncturelle !!! c’est bien celle-là qui inquète !

Car la voici la vérité : on ne peut pas équilibrer notre budget sans piocher dans les réserves, qui bien entendu fondent ! ce qui est grave c’est que systématiuement on procède de la sorte !

Alors on pourrait encore comprendre si cette année était partculière : baisse drastique des revnus fiscaux par exemple liée à la conjoncture justement… mais non on l’a vu avant : les recettes augmentent…..

Et le pire des pires c’est que l’on sait déjà que les prochaines années ne von pas être bonnes… les recettes sur le revenus des PM vont s’empirer et le report des charges du canton sur les communes vont faire très mal…. Gouverner c’est anticiper non ?

Qu’est-ce qu’un sage ferait alors : principe de la fourmi ! Les bonnes années on accumule, les mauvaises on les passe parce qu’on y a pensé.

Est-ce qu’on aplique ce principe en l’espèce ? Non et même, avec une certiane arrogance, on vient même augmenter presque tous les postes… même la dette augmente ! on nous disant on va faire… ayez confiance ! On mettra en place ! Regardez le plan fiancnier continu on stabilise les cahrges dès 2018 ! Mais c’est maintenant que l’on peut, que l’on doit agir, dans une attitude soucieuse et respectueuse. Je suis allez regarder le plan financier continu dans le budget 2016…. Ben 2017 devait être aussi à la même hauteur que 2016 !

Alos il faut empoigner le taureau par les cornes et maîtriser enfin nos charges en les mettant en adéquation aves nos recettes d’exploitation !

C’est pour cela que le PLR propose par un amendement de réduire de 2'000'000 CHF les charges et du coup le même montant de prélèvent dans la réserve conjoncturelle pour un même résultat.

Ce montant de 2 milions n’est pas pris au hasard ! il est le montant qu’il faut économiser chaque année pour que, sans augmnetaiton des charges, on puisse équilibrer notre budget réellement d’ici la fin de la législature : 2 x 4 = 8 ! 8.5 qu’on prélève dans la réserve conjoncturelle ! Il équivaut de plus à la différence entre le budget 2016 et 2017 en tenant compte des reports de charges.

Cela représete mons de 1 % du budget total : l’économie est réaliste. L’économie est réalisable ! Sans toucher dans les prestations. A la question où la faire : notre groupe propose au CC de travailler en étroite relation avec la CF pour ça mais surtout pour la réflexion de fond qu’on nous a promis et qui doit être faite…. Ne considérez cependamt pas la CF comme une chambre d’enregistremnt…. Travaillez avec ! Please !

Enfin et a contrario il est dommage que notre Commune n’invetisse pas assez alors que c’est le monent de le faire ! Les taux bas et les projets importants que la population attend doivent nous pousser à réaliser enfin cesinvestissements dont on parle depuis plusieurs années… mais force de constater que ce n’est pas 2017 qui verra les réaliser…

Si la dette avait augmenté pour ça on aurait au moins compris….

En conclusion nous sommes à l’aune d’un changement. Il faut l’ entamer déjà ce soir. La révision de notre patrimoine avec la nouvelle loi sur les finances va nous donner encore l’impression d’etre très riches… Attention aux impresions. Gouverner c’esr plus que ça . faisons l’effort nécessaire pour voir le futur avec sérénité.

Merci de soutenir l’amnedement donc. Seule conditon opur que le grouope PLR accepte le budget.


Julien Spacio