Espace Tilo Frey vs Agassiz

Création : mardi 13 novembre 2018

Le conseil communal a été exceptionnel dans sa faculté de créer une polémique là où elle n’existait pas en publiant notamment un communiqué de presse le 7 septembre 2018 faisant suite à sa réponse du 28 août 2018 suite à deux interpellations.

Pourquoi ?

Force est de constater que la réponse du 28 août 2018 ne répond ni à l’interpellation 18-609 ni à l’interpellation 18-613.

La première interpellation ne visait en aucun cas à débaptiser l’espace Agassiz alors que la deuxième interpellation visait à honorer pour elle-même la personnalité de Madame Tilo Frey.

Sous des aspects bien-pensants, le conseil communal s’est totalement fourvoyé et a agi sans véritable réflexion.

Sur un plan strictement juridique, il n’est absolument pas certain que le conseil communal ait la compétence exclusive de débaptiser des rues ou des places.

L’article 35 du règlement de police ne lui donne la compétence que pour choisir le nom de rue ou de place qui n’en n’ont pas.

Le fait de débaptiser une rue ou une place est un acte politique autrement plus important et qui nécessite de consulter au préalable le conseil général.

Plus grave, et en agissant ainsi, le conseil communal commet deux fautes.

Premièrement, en enlevant le nom de Agassiz, il foule au pied tout l’apport que ce dernier a apporté sur le plan scientifique.

Il ne faut pas perdre de vue que l’espace Agassiz n’a qu’une seule adresse, à savoir celle de l’université dont il est un des fondateurs. Cet espace n’a donc pas été choisi au hasard.

Qu’Agassiz ait eu une face sombre ne doit pas remettre en cause son apport scientifique et, comme le suggérait l’interpellation 18-619, la pose d’une plaque explicative aurait eu tout son sens. La décision du conseil communal est non seulement une erreur mais elle est contre-productive.

Deuxièmement, en rebaptisant l’espace Agassiz en Tilo Frey, on utilise cette personnalité comme une sorte de remplaçante faute de mieux.

L’interpellation 18-613 avait pour but d’honorer Madame Tilo Frey pour elle-même avec une nouvelle place ou rue.

En agissant comme le fait le conseil communal, celui-ci se borne à boucher un trou et Madame Tilo Frey a droit à un meilleur honneur.

Enfin, le conseil communal ouvre maintenant la boîte de pandore et la renomination de plusieurs places viendra inévitablement sur le tapis.

A commencer par la place Pury et je peux suggérer au conseil communal de rebaptiser cette place PP (comme ça on lui garde son petit nom) et on pourra l’appeler aussi place Ponce Pilate.

Vous l’aurez compris, une majorité du groupe PLR est vraiment fâchée de la manière dont le conseil communal a agi et lui suggère vivement de faire marche arrière et d’honorer comme il se doit Madame Tilo Frey.

Il ne prendra pas acte de la réponse du Conseil communal.

Enfin, j’attends la réponse du conseil communal sur ce qui précède avant de donner l’avis définitif du groupe sur la proposition de modification du règlement de police demandant que le conseil général soit consulté avant tout changement de nom de rue.

Christophe Schwarb