Postulat du groupe PLR: Giratoire des Cadolles : sécurité de tous les usagers à revoir

Création : mardi 5 février 2013

Dans le prolongement du rapport 13-001 du Conseil communal concernant, notament, la construction de deux giratoires à Pierre-à-Bot, le groupe PLR estime qu'il est nécessaire de revoir et améliorer la sécurité des tous les usagers (piétons et automobiliste) dans le carrefour des Cadolles.

Nous avons donc déposé le postulat développé ci-dessus.

Le Conseil communal est prié, en évaluant notamment la situation en terme de sécurité pour l’ensemble des usagers du giratoire des Cadolles et des passages piétons à proximité, d’étudier les voies et moyens de remédier aux manquements qui pourraient être constatés.


Développement

Avec l’évolution prévue dans le secteur de Pierre-à-Bot et de la déchetterie et la prochaine arrivée des nouveaux habitants dans le quartier des Cadolles, une augmentation de la circulation est garantie dans cette zone du nord de la Ville.

Si les aménagements prévus dans le rapport 13-001 permettront de sécuriser le secteur de Pierre-à-Bot, rien de semble prévu pour les Cadolles, le giratoire et les traversées piétonnes avoisinantes.

Hors à cet endroit, la vitesse excessive de nombreux automobilistes, principalement dans le sens descendant, est à l’origine de très nombreuses situations dangereuses que ce soit pour les piétons ou les automobilistes.

Selon plusieurs habitants et parents d’enfants fréquentant l’école Montessori, les franchissements des passages piétons directement au nord du giratoire et ceux situés sur la rue du Verger-Rond sont aujourd’hui extrêmement périlleux. Il en est de même de l’entrée dans le giratoire pour les véhicules venant du Verger Rond.

La vitesse excessive des automobilistes dans le sens nord-sud est rendue possible par le fait que ce giratoire peut trop facilement être franchi sans le moindre ralentissement. La présence à une très faible distance de deux passages piétons au nord du giratoire n’est peut-être pas étrangère à l’agacement de certains automobilistes à l’encontre des piétons.

Le PLR se réjouit naturellement des développements économique et démographique de ce secteur important de notre Ville. Ces développements ne doivent toutefois pas se faire au détriment de la sécurité des piétons et des usagers de la route.

C’est pourquoi nous demandons au Conseil communal d’effectuer sans tarder une étude de la situation afin de corriger les problèmes qui seront identifiés.

J. Zimmerli et consorts