Vivre la ville - Réflexions autour du maillon d’autoroute manquant entre Vauseyon et Serrières

Publication : mercredi 27 avril 2016

A en croire les récentes décisions prises au niveau fédéral, les projets routiers d’évitement du Locle et de La Chaux-de-Fonds semblent à présent sur la bonne voie et notre groupe s’en réjouit.

Si ces projets se concrétisent, ils pourraient toutefois avoir une influence non négligeable sur le trafic empruntant les gorges du Seyon en provenance de France voisine et du haut du canton en direction de Neuchâtel. Or, alors que l’on pensait le réseau autoroutier de notre ville abouti avec le tunnel de Serrières, force est de constater que ce n’est pas le cas. En effet, le trafic descendant de La Chaux-de-Fonds en direction d’Yverdon-Lausanne-Genève est contraint de sortir de l’autoroute à Vauseyon ou à Champ-Coco pour la reprendre à Serrières. Pour ce faire, il traverse la ville à proximité du centre, par le tunnel de Prébarreau ou la rue de Maillefer, avec un lot non négligeable de pollution et autres nuisances. Ce trafic, voué à augmenter, contribue inévitablement à l’engorgement de la circulation et à la pollution de l’air en ville de Neuchâtel. De plus, ce détour en milieu urbain paraît complètement illogique en matière de trafic routier.

Bien sûr, la topographie des lieux et la concentration d’ouvrages imposants semblent rendre difficile la réalisation d’un nouveau projet d’importance à cet endroit. Il n’en reste pas moins que si la réalisation d’une liaison autoroutière descendante entre Vauseyon/Champ-Coco et Serrières devait être possible, elle mériterait sans doute d’être étudiée ou réétudiée.

Le groupe PLR a ainsi déposé une interpellation demandant au Conseil communal des précisions sur le nombre de véhicules empruntant ce tronçon, sur la faisabilité éventuelle d’un tel projet et sur les raisons précises pour lesquelles il n’a pas été réalisé lors de la construction de l’autoroute à la fin du siècle passé.


Pour le groupe PLR au Conseil général
Alexandre Brodard

Vivre la ville - MEN

Publication : vendredi 22 avril 2016

Le Musée d’ethnographie retrouvera une nouvelle vie et la lumière !

Avant même la création du MET au début du 20ème siècle, les importantes collections léguées pour une bonne partie par Charles-Daniel de Meuron à notre ville en 1795, avaient déjà connu l’exil. En effet ces pièces, de grande valeur ethnographique appartenant au legs de Meuron (ramenées de ses nombreuses voyages en Asie en particulier), avaient trouvé provisoirement un accueil dans d’autres lieux de la ville au 19ème siècle (Hôtel de ville puis Collège latin et MAH).

Lire la suite : Vivre la ville - MEN

Vivre la Ville « Domaine de Belmont : dépensons d’abord, réfléchissons ensuite »

Publication : mardi 15 mars 2016

Le conseil général, contre l’avis du groupe PLR, a accepté lundi dernier un crédit de plus de Fr. 700'000.-- pour la destruction et la reconstruction d’un hangar sur le domaine agricole de Belmont, propriété de la ville de Neuchâtel, et se situant sur la commune de Boudry.

De l’avis du groupe PLR, cette dépense intervient alors qu’aucune réflexion globale ni stratégique n’a été menée à ce jour quant à l’avenir de l’ensemble des domaines agricoles de la ville de Neuchâtel. À ce sujet, le groupe PLR avait déposé une demande d’étude (postulat) en 2011 déjà. Aucune réponse n’a été apportée à ce jour…

Lire la suite : Vivre la Ville « Domaine de Belmont : dépensons d’abord, réfléchissons ensuite »

Vivre la ville - « Temple du Bas : quel avenir ? »

Publication : mardi 2 février 2016

Lundi soir, le groupe PLR s’est fait l’écho des interrogations et des inquiétudes de la part plusieurs acteurs culturels au sujet de l’utilisation du Temple du Bas.

Ce haut lieu culturel fait l’objet actuellement d’une réflexion quant à son affectation future.

Lire la suite : Vivre la ville - « Temple du Bas : quel avenir ? »