Vivre la Ville - Comptes 2015 de la Ville : un bon cru qui aurait pu être encore meilleur !

Publication : mardi 14 juin 2016

Lundi soir le Conseil général a voté les comptes 2015. Bon cru assurément. Un excédent de revenu de près de 1,5 millions de francs. Des capitaux propres qui atteignent près de 123 millions de francs ! Pas mal du tout !

On comprend dès lors encore moins le vote des anti-fusion de Peseux : la marié était belle et… riche ! Heureusement d’ailleurs que nous nous sommes battus pour baisser les impôts et surtout pour conserver cette baisse contre l’avis du Conseil communal cat il aurait été indécent de demander à la population une hausse fiscale au vu de la situation. Mais même avec ce résultat on aurait pu faire mieux. 

Voici quelques points d’amélioration bien PLR :

1. la dette : quand on va bien on rembourse ses dettes ! Pour les générations futures… voilà trois ans qu’elle diminue très peu (aujourd’hui à 300 millions de francs) alors qu’on a eu trois très belles années financières. Ce sont 7.2 millions de francs qu’on a payé d’intérêts en 2015. 7,2 millions que l’on pourrait dépenser autrement. Et encore heureux que les taux sont très bas !
2. les investissements : au budget on prévoyait plus de 33 millions de francs alors que seuls 16 millions ont été dépensés. Beaucoup de projets stagnent ! Alors que c’est maintenant que l’on peut les réaliser à condition qu’ils soient réalistes !
3. les emplois : bien que maîtrisés cette année, on a augmenté en trois ans l’effectif de la Ville de 10% pour terminer à 1’025 postes !
4. les honoraires à tiers : on dépense plus de 23,6 millions de francs en donnant des mandats à l’externe. C’est l’équivalent de 280 postes supplémentaires ! C'est vraiment beaucoup ! Une analyse doit être faite en commission financière.
5. les absences de longue durée (plus de trois mois): nous avons trop d’absentéisme au sein de certains services de l’administration qui fait ceci dit un excellent travail. Cela perturbe le travail, créé du retard et nécessite du personnel supplémentaire.

Le PLR se bat pour faire passer ses convictions au sein d’une majorité de gauche. Ce n’est pas toujours évident. Mais vous pouvez compter sur notre détermination ! Vive la Ville ! Vive le PLR !

Pour le PLR
Julien Spacio, chef de Groupe