Vivre la Ville - La gestion et l’assainissement des infrastructures : Une mission stratégique de notre ville !

Publication : mardi 20 mars 2018

Notre commune a comme devoir de préserver ses infrastructures dans un état suffisamment bon à même de garantir son développement. Les infrastructures concernées sont le domaine public (routes et trottoirs), le réseau d’eau potable ainsi que le réseau d’évacuation des eaux.

Le Conseil Communal planifie ces travaux pour une période de quatre ans tandis que le Conseil Général a demandé à être consulté tous les deux ans afin d’en avoir le suivi technique et la maîtrise financière. Comme ordre de grandeur, l’investissement nécessaire est de CHF 2 millions pour chacun des trois secteurs à savoir environ CHF 6 millions par an.

Lors du dernier Conseil Général, les diverses interventions ont été pointues également au niveau technique. De manière générale, le groupe PLR soutient ce travail qui est d’ordre stratégique et qui, à l’instar de la formation, fait partie des conditions cadres pour le développement économique de notre ville. Dans un souci permanent de la réduction de la dette, nous avons cherché à garantir qu’aucunes dépenses ne soient superflues, qu’elles répondent aux besoins de nos concitoyens et qu’elles respectent les normes pour les personnes à mobilité réduite.

Dans le cadre de la gestion des routes, le groupe PLR a fait très attention à ce que les automobilistes puissent continuer de circuler et de se parquer le plus aisément possible tout en maintenant une sécurité maximum pour les autres usagers tels que les piétons et cyclistes. Deux exemples, parmi plusieurs, sont à mettre en exergue, à savoir :

  • Le giratoire du port est clairement pour des raisons de sécurité à refaire. Nous avons insisté pour que les automobilistes souhaitant se parquer dans le parking afin de se rendre au centre-ville aient un accès le plus aisé possible. Ceci afin de garantir un accès facilité aux commerces situés en ville.

  • La création d’une piste cyclable à l’Avenue du Vignoble ne doit pas engendrer de suppression de places de parc supplémentaires de celles déjà enlevées. Il en va du confort des habitants ainsi que de la vie sociale et culturelle du quartier.

Le PLR soutient l’amélioration des conditions de la mobilité douce en ville, mais il faut tout de même rester pragmatique dans la gestion des places de parc et ne pas avoir une politique disproportionnée sur la suppression de celles-ci. Dans ce but, nous allons interpeller prochainement le Conseil Communal.

Dans le cadre des réseaux d’eau, nous soutenons le Conseil Communal à entretenir régulièrement les infrastructures et à augmenter les synergies avec les communes voisines comme la mise en place d’un séparateur d’eau claire en commun avec Peseux.

En conclusion, le groupe PLR est convaincu qu’une gestion prudente mais régulière des infrastructures permettra d’éviter des grosses dépenses aux générations futures et donnera du travail à nos entreprises locales.

Benoît Zumsteg, 12.03.2018